Les compétences professionnelles…

…Durant ce mois et demi de stage j’ai eu l’opportunité de développer différentes compétences professionnelles du fameux référentiel du parfait professeur.. Vous avez pu les voir évoquer plus ou moins implicitement au fil de ce journal de bord, les voici de manière plus ordonnée ici:

  1. Faire partager les valeurs de la République, et plus précisément l’égalité:

Grâce à la séquence mise en oeuvre autour des articles du journal français Causette, j’ai abordé le féminisme avec les élèves et donc ce fait la question de l’égalité entre les femmes et les hommes. C’est donc une compétence professionnelle que j’ai appris à concrétiser sous forme de débats, de lectures et d’exposés avec des classes de quatrième et de cinquième. Je pense que c’est une séquence réutilisable en l’aménageant (choisir d’autres articles, travailler d’autres valeurs, poser des questions plus simples etc) avec des cycle 3. Cette compétence rejoint aussi cet autre item du référentiel: Se mobiliser et mobiliser les élèves contre les stéréotypes et les discriminations de tout ordre, promouvoir l’égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes.

2. Utiliser une langue vivante étrangère dans les situations exigées par son métier

Comme le demande le référentiel, je maîtrise au moins une langue vivante étrangère au niveau B2 du cadre européen commun de référence pour les langues et ce stage m’aura permis d’améliorer mon niveau en italien. Dans les situations exigées par mon stage j’ai su parler un italien correct (à peu près!) et compréhensible par les élèves. En effet, pour des élèves dont le français est le seconde langue, il est impossible de faire cours de FLE uniquement en français!

3. Coopérer avec les partenaires de l’école 

Et plus précisément  Connaître les possibilités d’échanges et de collaborations avec d’autres écoles ou établissements et les possibilités de partenariats locaux, nationaux, voire européens et internationaux: En effet, j’ai mis en place un partenariat informel et européen entre une classe de l’école Aurillac d’Arcis sur Aube et une classe de cinquième du collège de Trofarello. Ce partenariat a permis une correspondance écrite et auditive entre les élèves français et italiens.

4. S’engager dans une démarche individuelle et collective de développement professionnel

J’ai identifié [mes] besoins de formation et [mis] en œuvre les moyens de développer [mes] compétences en utilisant les ressources disponibles. De fait j’ai choisi d’effectuer les deux premières semaines de mon stage au lycée expérimental de Saint Nazaire car j’avais un besoin de formation aux pédagogies dites nouvelles (qui est encore loin d’être comblé!) et cela m’a permis, grâce à leur disponibilité et leur accueil, de développer mes compétences (en terme d’idées nouvelles, de dispositifs, de mode de fonctionnement) au travers de l’observation effectuée.

5. Construire, mettre en oeuvre et animer des situations d’enseignement et d’apprentissage prenant en compte la diversité des élèves

Et plus particulièrement Tirer parti de l’importance du jeu dans le processus d’apprentissage. De fait, avec les classes de sixième, nous avons uniquement fonctionné en « ateliers jeux » tournants lors de nos séances. Le jeu instaura une dynamique de motivation très intéressante chez les élèves qui se mirent à communiquer en FLE entre eux pour jouer de manière très investie.

6. Organiser et assurer un mode de fonctionnement du groupe favorisant l’apprentissage et la socialisation des élèves

Le travail en groupes restreints (de 3 à 6 élèves maximum) avec les sixièmes (ateliers jeux), les quatrièmes (exposés) ou les cinquièmes (étude d’un album et correspondance) a favorisé la participation et l’implication de tous les élèves et créé une dynamique d’échanges et de collaboration entre pairs. De fait les élèves étaient dans l’obligation de collaborer avec les membres de leur groupe (pas toujours choisis) pour réaliser un travail et dans l’obligation d’échanger entre pairs.

7. Adapter la conduite de la classe au regard des réussites, des difficultés et des comportements des élèves.

En effet, avec la classe de quatrième avec laquelle le théâtre en langue étrangère n’a pas fonctionné et avec qui les 2 premières séances furent dévoreuses d’énergie et peu productives en travail, je décidai d’instaurer un conseil d’élèves en début de chaque heure, j’ai donc adapter ma conduite de classe au regard des difficultés et comportements des élèves et au vue de leur absence de réussite.

8. Évaluer les progrès et les acquisitions des élèves (Oui oui oui…)

J’ai conçu un barème ( Que voici : Eval 2ème article causette barème) sur demande d’une des professeures de français. Enfin disons qu’elle m’a demandé de noter les exposés d’une classe de quatrième et que je me suis dit qu’avec un barème ce serait un plus juste que mes ressentis inopinés! J’ai donc pu évaluer les acquisitions et les progrès d’une classe sur un article de Causette.

9.  Utiliser efficacement les technologies pour échanger

Et oui, car je me suis vue dans l’obligation de créer ce journal de bord numérique (aussi appelé blog me dit-on) pour rendre compte de mon stage. Et j’ai mis un peu de temps à m’auto-former et à utiliser efficacement cette facette de la technologie! Mais vous remarquerez que désormais je sais mettre des liens magiques qui s’ouvrent comme par enchantement en cliquant dessus, mais aussi de belles images et même insérer mes fiches de prép’ et autres jeux (dans l’espoir qu’ils servent à quelqu’un, qui sait, quand je serais riche et célèbre!)..Bref ce carnet de bord numérique contre lequel je râlais au début m’aura permis de me former (un petit peu) plus aux technologies (Ou à la magie, c’est pareil). Et c’est un outil qui pourra sans doute me resservir avec des élèves.

(Mais n’empêche qu’on arrêtera pas de jouer aux cartes pour autant, même si « Ecole du numérique » il y a!)

SAM_1271
Jeu « Les monstres des maths »
Publicités

2 réflexions sur “Les compétences professionnelles…

  1. quelles compétences 🙂 CHOUETTES 🙂

    sinon je ne vois pas comment noter « l’effort » de l’élève dans ta grille : l’implication, les initiatives, l’investissement positif et ou motivé… mais l’effort peut être tellement différent d’un élève à l’autre… c’est juste une question de mot 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s