Le projet « Jeux »

Lors du mois que j’ai passé au collège Giacomo Leopardi en Italie, j’ai monté un projet « Jeux » avec les classes de sixième. Il eut lieu 1 ou 2h (selon les classes) par semaine pendant 4 semaines.

Domaine: FLE (Français Langue Étrangère).

C’est un projet qui permit essentiellement de travailler la production orale aux élèves. Cela leur fit aussi un peu travailler la compréhension orale et écrite. La professeure titulaire voulait en effet qu’ils travaillent surtout l’oral puisque c’est une langue vivante (LV2) et que c’est seulement la première année qu’ils l’étudient. Je choisis de pratiquer en ateliers tournants (comme cela se fait souvent en maternelle) car, au début, mon italien étant assez faible, et les élèves bruyants, il fut plus simple de s’adresser à eux par petits groupes et non à la classe entière. De plus, c’est un système intéressant pour les faire travailler en autonomie. Enfin, je choisis les jeux comme support d’apprentissage du français car c’est une source de motivation pour les élèves qui sont plus enclins à l’apprentissage que si je m’étais servie de leur éternel cahier d’exercices. La professeure n’avait pas exigence en matière d’objets d’étude, je piochais donc en premier lieu dans les jeux que j’avais sous la main puis complétais cela avec de la fabrication.

I. Les objectifs de la séquence

Objectifs langagiers:

  • travailler la prononciation du français (dire les sons correctement et respecter l’organisation de la phrase)
  • apprendre du lexique nouveau
  • revoir du lexique déjà connu
  • conjuguer les verbes du premier groupe ainsi que « être, avoir » au présent

Objectifs transversaux:

  • travailler en autonomie dans le calme
  • coopérer et communiquer avec ses pairs
  • respecter des consignes

Ci-dessous sont décrits les objectifs spécifiques à chaque jeu:

Les phrases communes à tous les jeux (à utiliser à l’oral):

« A ton tour/ A mon tour/ C’est à toi/ C’est à moi/ Ne triche pas/ Arrête »

  1. Les monstres des maths:
  • Apprendre et utiliser oralement le lexique suivant: « plus, moins, divisé par, fois, égal, addition, soustraction, multiplication, division »
  • Revoir le lexique des nombres
  • Utiliser les phrases suivantes: « ça fonctionne/ ça ne fonctionne pas/ Je ne peux rien faire »

2. Le jeu de 7 familles:

  • Revoir le lexique de la famille: « grand-père, grand-mère, mère, père, oncle, tante, sœur, frère »
  • Revoir le lexique des couleurs: « marron, noir, rouge, vert, bleu, rose, violet, jaune »
  • Utiliser les phrases suivantes: « Je veux la carte…s’il te plaît / Je l’ai / Je ne l’ai pas/ Donne moi la carte…s’il te plaît »

3. Le Mixmo (sorte de mots croisés):

  • Revoir tout le vocabulaire précédemment appris
  • L’orthographier correctement

4. Le jeu des verbes (Jeu de cartes conjugaison):

  • Conjuguer des verbes du premier groupe au présent (et l’impératif, le passé composé et le futur en plus, cela dépendit des groupes et des classes)
  • Conjuguer « être, avoir » au présent
  • Epeler un verbe conjugué (Révision de l’alphabet)

5. Le 7 familles des animaux et des aliments (7familles animaux):

  • Utiliser oralement un lexique nouveau: Animaux et aliments
  • Revoir le lexique des couleurs
  • Utiliser oralement les phrases suivantes: « Je veux la carte…s’il te plaît / Je l’ai / Je ne l’ai pas/ Donne moi la carte…s’il te plaît »

 

Déroulement:

La première séance fut un peu particulière car les groupes fabriquèrent les jeux pendant 30min avant de jouer les 20min restantes. Par manque de temps je ne leur fis cependant pas inventer les jeux mais ils fabriquèrent selon mes indications les jeux suivants: Le jeu de 7 familles, le jeu des verbes, le jeu des animaux et des aliments. C’est un temps qui leur a permis de s’approprier les jeux, le vocabulaire, les règles plus facilement je pense.

Au début de chaque séance, j’inscrivais  au tableau le vocabulaire que les élèves allaient devoir utiliser au tableau (voir dans les objectifs spécifiques à chaque jeu ci-dessus) ce qui m’évitait d’être trop sollicitée par les mêmes questions à répétition (je fis cela dès la deuxième séance pour remédier à cette sollicitation improductive justement) puis les élèves se répartissaient en 3 ou 4 groupes selon les classes (qui comprenaient entre 15 et 25 élèves). L’installation prenait donc environ 10min, le temps de bouger chaises et tables et de répartir les jeux. Je mettais ensuite un fond musical (une playlist de chansons francophones) puis passai de groupe en groupe pour expliquer les consignes. Pour éviter que les groupes ne perdent trop de temps à attendre, soit l’enseignante titulaire m’aidait à expliquer à un groupe par exemple, soit, lorsqu’elle n’était pas là, je lançais le Mixmo en premier (car c’est le plus simple à comprendre) puis je demandais à l’atelier « Monstre des maths » d’installer le jeu tandis que j’expliquai les 7 familles pour ensuite revenir aux mathématiques. Lorsque nous avons intégrer le jeu des verbes (à la place du Mixmo qui est intéressant à faire une séance mais pas deux je trouve), après avoir lancer les 2 ou 3 groupes, je restais avec le groupe « Jeu des verbes » car, bien que très simple au niveau des règles, les élèves avaient besoin d’une aide orale pour prononcer correctement les lettres de l’alphabet en épelant ou encore pour trouver la conjugaison correcte. Les groupes tournaient en général au bout de 2 séances. Ainsi la première séance servait de familiarisation à un jeu puis la seconde d’entraînement et de « confirmation ». La seconde séance, je leur demandais aussi à la fin (les dernières 15min environ) de recopier sur leur cahier le vocabulaire utilisé lors de la séance. Même lorsqu’il avait déjà été vu avant dans l’année, je leur demandais de le recopier puis corrigeais leur cahier car j’avais remarqué en feuilletant leurs cahiers que l’enseignante ne les corrigeait jamais, ce qui donnait des cahiers remplis de fautes…

Évaluation:

Au début de chaque séance (hormis la première) avait lieu une phase de rappel (5 min environ) durant laquelle nous nous remémorions oralement le vocabulaire de la séance passée.

Je n’eut cependant pas la possibilité de les évaluer, hormis de façon formative, en les observant et en les écoutant tout au long de la séquence car la professeure m’informa qu’elle s’en occuperait plus tard de façon à leur laisser plus de temps pour jouer et pratiquer pendant que j’étais là.

SAM_1267.JPG

Le tableau et les pieds de Jésus..

Publicités

Une réflexion sur “Le projet « Jeux »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s